Lettre d'information n°4 - 22 juin 2007.
Quelques petites nouvelles de l’Institut d’histoire ouvrière, économique et sociale avant les vacances d’été.

Études menées par l’IHOES pour la Communauté française

L’Institut mène actuellement deux études à la demande de Madame Fadila Laanan, ministre de la Culture de la Communauté française.

La première consiste à développer une plate-forme de valorisation des archives orales. Ainsi, un site Internet sera mis en ligne à l’automne prochain. Cet outil permettra notamment d’accéder à des articles scientifiques sur le sujet et à des informations pratiques (FAQ). Dans un second temps, il offrira la possibilité de consulter les diverses sources orales disponibles en Communauté française grâce à Pallas, logiciel d’inventaire en ligne.

La seconde étude concerne les archives charbonnières en Wallonie. Les documents qui émanent du secteur minier n’ont pas été systématiquement conservés car ils n’avaient pas un statut public comme l’ont, par exemple, les registres d’état civil. Diverses institutions ont sauvegardé une partie de ces fonds documentaires mais d’autres documents ont été récoltés par des particuliers ou sont actuellement dispersés. L’IHOES réalise un répertoire des archives relatives à ce secteur. Nous tentons donc de localiser tout document provenant d’un charbonnage (plan, rapport, photographie, etc.). Si vous avez connaissance de l’existence de telles archives ou si vous en possédez, merci de bien vouloir prendre contact avec nous. Vous participerez ainsi à la préservation d’un patrimoine précieux pour l’histoire industrielle wallonne.

Les activités du centre d’archives

Outre la poursuite du traitement des archives de Jean Van Lierde et d’André Beauvois, l’Institut a procédé à l’inventaire de divers fonds venus récemment s’ajouter à ses collections (voir la lettre d’information de mars dernier) et à leur mise en ligne sur Pallas.

Parmi ceux-ci : le fonds Masai. Actif au sein du Mouvement chrétien pour la Paix dans le Borinage, Raymond Masai a été le principal animateur de la Maison de la Paix de Mons. Ses archives, qui couvrent les années 1970-2000, permettent d’appréhender les principaux combats menés par le mouvement de la paix durant trois décennies (euro-missiles, lutte contre la prolifération des armes).

Autres archives traitées : celles de Joseph Stas. Ce militant communiste liégeois a été membre entre autres du comité fédéral et du secrétariat fédéral du PCB et journaliste au Drapeau rouge. Ses archives concernent notamment la fédération liégeoise du PC et la cellule CPAS de la Ville de Liège. Par ailleurs, l’Institut a effectué l’inventaire sommaire de la nouvelle donation d’Edmond Dubrunfaut, constituée de dessins, d’aquarelles et de quelques céramiques.

Enfin, l’IHOES a profité d’une demande de consultation du fonds Paul Conreur (du nom du socialiste binchois et militant du socialisme républicain) pour en faire le recensement détaillé et l’encoder dans Pallas.

Le travail de catalographie a lui aussi bien avancé : nos livres et brochures relatifs à la Seconde Guerre mondiale sont désormais consultables en ligne et plus de 500 périodiques ont été intégrés dans la base de données. Par ailleurs, un étudiant en bibliothéconomie termine actuellement son travail de fin d’études consacré à la catalographie des ouvrages sur la philosophie et la libre pensée. Ce sont là aussi plus de 400 titres qui ont été intégrés dans Pallas.

Les activités d’éducation permanente

Bilan de Cara a España

Vous êtes nombreux à vous être déplacés pour notre exposition Cara a España. L’immigration espagnole en région liégeoise : histoire et mémoire des clubs Federico García Lorca (voir notre lettre d’information n°3). En effet, elle a totalisé près de 700 visiteurs (individuels, mais aussi groupes scolaires), soit une moyenne de 41 personnes par jour ! Il s’agit donc d’un beau succès qui a de plus bénéficié d’une importante couverture de presse et a assuré à l’IHOES une belle visibilité.

L’exposition et le catalogue sont disponibles à l’Institut et peuvent être commandés en ligne.

Historique de la FMSS

Le 1er juin dernier, la Fédération des mutualités socialistes et syndicales fêtait son 115e anniversaire. C’est en effet en 1892 que diverses sociétés de secours mutuels de la région sérésienne, (dont les Métallurgistes, la mutuelle créée par Joseph Merlot) se regroupaient pour fonder la Fédération neutre des sociétés mutualistes du bassin de Seraing, la plus ancienne composante de l’actuelle FMSS. À l’occasion de cette commémoration, la FMSS a chargé l’Institut de retracer son histoire et celle de ses partenaires (Femmes prévoyantes socialistes, Centrale de Services à Domicile, Pharmasanté, Amplitours...). Une tâche d’autant plus nécessaire que les archives de la FMSS n’ont été conservées que partiellement. De nombreuses interviews ont été menées par l’IHOES avec des personnes proches de l’institution (anciens sectionnaires et cadres), soit quelque 25 heures de témoignages précieux qui permettent de maintenir vivante la mémoire de la principale mutualité en Wallonie. Les recherches historiques et iconographiques menées par l’Institut ont abouti à la publication d’une brochure commémorative destinée à tous les membres du personnel de la FMSS et à la réalisation d’un moyen métrage de 50 minutes sur l’histoire de la FMSS. Ce film devrait être disponible en DVD dans le courant de l’automne. Pour plus d’informations, contactez-nous.

Appel aux volontaires

L’Institut ne manque ni d’activités ni de projets... mais de personnel ! Notre équipe réduite (cinq personnes à plein-temps) et nos moyens limités ne nous permettent pas de les mener tous à bien. Aussi, si vous êtes intéressé par nos activités (de centre d’archives privées et/ou d’éducation permanente) et si vous avez le temps et l’envie de vous impliquer dans le projet de l’Institut, venez rejoindre notre équipe en tant que volontaire. Quels que soient votre profil et votre formation, votre aide est la bienvenue.

Horaires d’été

La salle de lecture de l’Institut ne sera pas accessible du 1er au 16 juillet inclus et fermera ses portes à 16 heures du 17 juillet au 31 août.

Institut d'Histoire ouvrière, économique et sociale
3, Avenue de Montesquieu B-4101 SERAING
Tél./fax : +32 (0)4 330 84 28 ou +32 (0)4 330 84 46
Courriel : info@ihoes.be - Site Web : www.ihoes.be